Bonus écologique 2024 : liste des voitures électriques éligibles

Consulte la liste des véhicules électriques qualifiés pour le bonus écologique en France en 2024, avec des détails sur les conditions et critères.

Partage cet article

Le paysage de l’automobile électrique en France connaît un changement majeur en 2024 avec la révision du bonus écologique. Cette aide financière, jusqu’alors accessible à une large gamme de véhicules électriques, sera désormais limitée à des modèles spécifiques, majoritairement fabriqués en France ou en Europe. Cette mesure s’inscrit dans une démarche de soutien à l’industrie locale et de promotion des véhicules écologiques.

Le nouveau bonus écologique

🗓 À partir du 15 décembre 2023, seuls les modèles spécifiques, listés ci-dessous, seront éligibles au bonus écologique, dont le montant varie entre 5 000 et 7 000 euros. Cette réforme a été confirmée en parallèle à l’annonce du leasing social par Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique. L’objectif est de guider les consommateurs vers les options les plus écologiques et d’inciter l’industrie automobile à réduire davantage ses émissions de carbone. 🌬

Une orientation vers le protectionnisme ?

🛡 Les critères révisés du bonus écologique en 2024 semblent refléter une forme de protectionnisme. En privilégiant les véhicules produits localement, cette mesure tend à défavoriser les constructeurs étrangers, notamment chinois. La sélection des modèles éligibles ne se limite pas au lieu de production ; elle inclut également des aspects tels que la technologie des batteries et le mode de transport jusqu’au marché français. Exemple, une voiture produite en Chine et transportée par bateau est considérée comme moins favorable. 👎

Liste des modèles pénalisés

Plusieurs modèles produits en Chine sont pénalisés par cette nouvelle politique.

🚫 En voici quelques exemples :

  • Tesla Model 3
  • Dacia Spring
  • MG4
  • Modèles de SUV de Smart

Cette liste pourrait évoluer. Les constructeurs ont en effet la possibilité de contester la décision de l’Ademe et de demander une dérogation, notamment si l’usine de production utilise des énergies renouvelables. Certains constructeurs ont déjà annoncé leur intention de faire appel. ⚖️

Les modèles éligibles

La liste des voitures électriques éligibles en 2024 est détaillée, excluant des marques populaires comme certaines Tesla et la Dacia Spring économique. Les critères d’éligibilité incluent la fabrication européenne et un impact environnemental réduit.

Voici la liste complète des voitures électriques qui sont éligibles au bonus écologique en 2024 :

  • Abarth 500
  • Audi Q4 45 e-tron
  • BMW Série 4, Série X, iX1, iX2
  • Citroën ë-C4, ë-C4 X, ë-Berlingo, ë-Spacetourer
  • Cupra Born
  • DS 3 E-Tense
  • Fiat E-Doblo, 500e, 600e, E-Ulysse
  • Hyundai Kona
  • Jeep Avenger
  • Mazda MX-30
  • Mercedes-Benz Classe EQA, Classe EQB, Classe EQT
  • Mini Cooper Electric
  • Nissan Townstar et Leaf
  • Opel Combo-e Life, Astra Electric, Astra Sports Tourer Electric, Corsa Electric, Mokka Electric, Zafira-e Life
  • Peugeot e-Rifter, e-208, e-2008, e-308, e-3008, e-Traveller
  • Renault Zoe, Twingo E-Tech, Megane E-Tech, Scenic E-Tech, Kangoo E-Tech
  • Skoda Enyaq et Enyaq Coupé
  • Smart Fortwo
  • Tesla Model Y
  • Toyota Proace City Verso Electric
  • Volkswagen Up!, ID.3, ID.4, ID.5, ID.7
  • Volvo C40 et XC40

Conditions financières du bonus

💰 Le bonus écologique s’applique aux véhicules dont le prix de départ ne dépasse pas 47 000€ et dont le poids est inférieur à 2,4 tonnes. Le montant du bonus est fixé à 27% du coût d’acquisition, plafonné à 5 000€ pour les particuliers, et peut être majoré de 2 000€ pour les ménages dont le revenu fiscal par part est inférieur ou égal à 14 089€.

Comment bénéficier du bonus ?

Les acheteurs peuvent demander le bonus soit via leur concessionnaire, soit en ligne auprès de l’Agence de services et de paiement (ASP), dans un délai de six mois suivant la date de facturation du véhicule. 📝

L’évolution du bonus écologique en 2024 marque un tournant dans la politique automobile française, avec une inclination notable vers le soutien des fabricants locaux et européens. Cette mesure soulève des questions sur l’équilibre entre protectionnisme et environnementalisme, tout en offrant un coup de pouce financier aux consommateurs optant pour des véhicules électriques plus verts. Pour l’industrie automobile mondiale, c’est un appel à s’adapter aux normes environnementales et de production plus strictes pour accéder au marché français.

Articles similaires

L’UE souhaite faciliter l’utilisation des véhicules électriques en augmentant la densité du réseau de bornes de recharge et en éliminant la nécessité d’un abonnement.
Changement du bonus écologique en 2023 ! Les critères environnementaux sont désormais déterminants. Commande avant le 15/12 pour l’ancien bonus.
spotNcharge - Tout pour ta mobilité

Entre ton nom d'utilisateur et ton mot de passe pour te connecter à ton compte.